Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 19:58

Hivers.jpgPetite bibliothèques Payot- Rivages - 91 pages.

 

Quatrième de couverture :

 

Enfant unique de parents anglo-irlandais, Elizabeth Bowen naquit à Dublin en juin 1899. Ce livre qu’elle publia en 1942 raconte ses sept premiers hivers dans cette ville. L’auteur évoque avec une franchise délicieuse sa famille et la vie quotidienne au 15, Herbert Place : la nursery baignée par les reflets du canal, les gouvernantes, les boutiques d’Upper Baggot Street et de Grafton Street les cours de danse et les jours de fêtes.

 

Challenge-irlandaisChallenge de littérature irlandaise

 

 

 

 

Mon avis : 

 

Ce livre a beau être court, découpé en plusieurs chapitres tout aussi court, j'ai eu beaucoup de mal à le terminer. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il est ennuyeux, ce serait sans doute exagéré, je dirai que comme la saison dont il porte le nom, il est froid. Elizabeth Bowen a beau nous raconter son enfance, décrire sa nursery, ses promenades avec ses nurses, ses quelques visites dans des boutiques soigneusement choisies, son éveil aux mots et à la lecture, je m'attendais à plus de sensibilité. Cette froideur est-elle dû à son éducation ? Je ressens un manque cruel de communication, des regrêts aussi. Elizabeth écrirait-elle pour dire tout ce qu'elle n'a pu dire ni à son père ni à sa mère ? Cette oeuvre suscite beaucoup de questions, et peu de réponses.


Elizabeth Bowen est anglo-irlandaise, et elle affirme cette identité dans cette oeuvre, elle qui ne vivait que l'hiver à Dublin et quitta cette ville à l'âge de sept ans. Bien sûr, elle décrit Dublin aussi, et il est difficile d'apprécier ses descriptions puisque je ne connais pas du tout la ville, mais pas vraiment à hauteur d'enfant, plutôt avec le recul de l'écrivain qu'elle est devenue, tout comme elle juge les différentes nurses qui se sont occupées d'elle. Elle parle aussi (j'ai envie de dire bien sûr) de ses parents et de sa naissance, des faits qu'elle n'a dû connaitre que plus tardivement, comme la difficulté qu'avait sa mère à s'occuper d'elle (Elizabeth Bowen a perdu sa mère à l'âge de 14 ans).

 

Peut-être serez-vous tenté(e) par ce livre. Je n'ai pas envie d'en dire plus, car j'ai beau l'avoir refermé hier seulement, son souvenir s'estompe déjà.

 


Challenge des quatre saisons

challengeQuatreSaisons

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
j'avais gardé un meilleur souvenir d'Emmeline...bon, je passe sur ce coup...biz
Répondre
S


Je ne pense pas avoir lu ce roman. Sept hivers à Dublin est vraiment un livre très étrange.


Bises !



Z
Mon cher mari te dit merci Sharon car je n'achèterai pas ce livre !!!!
Répondre
S


Je te rassure : je ne l'ai pas acheté non plus, mais emprunté à la BM !



A
J'ai l'impression d'avoir lu un roman d'Elisabeth Bowen, mais... lequel ? C'était il y a trrrèèèès longtemps, je crois !
Répondre
S


J'ai eu la même impression, et je pense que c'était (pour moi) il y a une quinzaine d'années.



P
Comment dire ? je pense qu'à lire ton questionnement, je ne me sens pas du tout motivée à découvrir ce bouquin certes court mais ...comme tu dis si bien, difficile à terminer !!!! très très mauvais
effet sur ma volonté, cette dernière parole.
Répondre
S


J'ai dû m'y prendre à trois fois pour le terminer, et crois-moi, je termine en général un livre aussi court très rapidement.


Je ne retiendrai qu'une chose : l'amour "à distance" de sa mère.



S
Pas envie alors... une écriture désuète peut-être, prise dans un carcan.
Répondre
S


Cette auteur a une très bonne réputation. Puis, les souvenirs d'enfance ne sonnent pas juste, je sentais trop la récriture de l'adulte pondérée, celle qui est capable de parler des unionistes ou
de la mortalité chez les enfants.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton